Fauré, Gabriel

Élégie op. 24 pour violoncelle et piano

Editeur: Jean-Christophe Monnier
Doigtés: Pascal Rogé
Doigtés vc.: David Geringas

Après le succès rencontré par sa première sonate pour violon (HN 980), il allait de soi que Fauré devait poursuivre la composition d’oeuvres pour musique de chambre. En 1880, il composa une petite pièce pour violoncelle et piano qui était censée devenir le mouvement lent d’une sonate. Fauré abandonna son projet de sonate et, au lieu de cela, publia la pièce sous le titre d’«Élégie». Elle connut un tel succès que l’éditeur de Fauré l’encouragea à écrire de nouvelles pièces et que le chef d’orchestre Édouard Colonne lui passa commande de la version pour orchestre de l’«Élégie», créée deux ans plus tard. Comme c’est l’usage, notre édition Urtext comporte une partie de violoncelle avec ou sans indications.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »