Musique vocale > Voix et piano

Ludwig van Beethoven

"An die ferne Geliebte" op. 98

Editeur: Helga Lühning

10.50 €

Edition Urtext, reliure paperback
Version originale
pour voix haute

Pages: 33 (XV, 18), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 579 · ISMN M-2018-0579-5

Quelle fut la destinataire de ce cycle de lieder «An die ferne Geliebte» («A la bien-aimée lointaine») que Beethoven achèva «en 1816, au mois d’avril», à l’âge de 45 ans? Était-ce cette même femme à laquelle, en 1812, il adressait sa lettre passionnée «À l’Immortelle Bien-Aimée»? La source des textes de Beethoven reste elle aussi incertaine. Seul le nom du poète est attesté: il s’agit d’Alois Jeitteles, jeune médecin et écrivain dont on ne sait rien de précis quant à sa relation avec le compositeur. Mais au-delà de toutes considérations hypothétiques, ces lieder donnent un aperçu émouvant sur l’état psychique de Beethoven qui, après une année difficile, émerge pour retrouver une nouvelle force créatrice. L’éditrice Helga Lühning (Beethoven-Haus, Bonn) commente dans une préface compétente notre édition séparée.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »