Grande Fugue op. 134 pour piano à quatre mains

Editeur: Ernst Herttrich
Doigtés: Andreas Groethuysen

14.00 €

Edition Urtext, reliure paperback
édition révisée
remplace HN 271

Pages: 44 (VII, 37), Dimension 31,0 x 23,5 cm
N° d'article HN 954

Dans son œuvre tardive, Beethoven se tourne de façon intensive vers les formes de la polyphonie baroque. Il avait composé à l’origine la «Grande Fugue» en tant que finale du Quatuor à cordes en Si bémol majeur op. 130. Mais comme le formule à l’époque un critique, elle est perçue par les auditeurs contemporains comme «incompréhenssible, comme du chinois». Sur l’insistance de son éditeur, Beethoven la remplace par un mouvement final spécialement écrit pour le Quatuor. Cependant il compose en sus une version de la «Grande Fugue» pour piano à quatre mains. L’autographe de cet arrangement a été récemment redécouvert et, grâce à l’aimable autorisation de la Juillard School of Music, il a pu être exploité pour la première fois pour une nouvelle édition critique.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »