Isoldens Liebestod tirée de "Tristan et Isolde" (Richard Wagner)

Editeur: Dominik Rahmer
Doigtés: Franz Liszt

8.00 €

Edition Urtext, transcription pour piano, reliure paperback

Pages: 19 (V, 14), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 558

Degré de difficulté (Piano): difficile (Degré 7)

Liszt, l’un des plus grands pianistes virtuoses de son temps, transcrivit un nombre impressionnant d’oeuvres d’autres compositeurs pour son instrument de prédilection – oeuvre clé du XIXe siècle, le Tristan et Isolde de Wagner en fit tout naturellement partie. C’est de sa géniale transcription pour piano de la célèbre scène finale («Mild und leise, wie er lächelt») que provient par ailleurs le titre communément employé aujourd’hui de «Mort d’Isolde» – Wagner parlait encore de «transfiguration» d’Isolde. Nous présentons ce morceau raffiné, mais pas d’‘une difficulté insurmontable, dans une édition Urtext de la meilleure qualité, incluant les doigtés originaux du maître du clavier. Le texte chanté de cette scène finale du drame est par ailleurs reproduit en annexe à notre édition.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »