Instruments à clavier > Piano solo

Wolfgang Amadeus Mozart

Sonate pour piano en Ut majeur K. 545 (Facile)

Editeur: Ernst Herttrich
Doigtés: Hans-Martin Theopold

6.50 €

Edition Urtext, reliure paperback
commentaire critique exhaustif
(ne pas inclus dans la partition)
disponible à titre gratuit: Télécharger

Pages: 15 (V, 10), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 164 · ISMN 979-0-2018-0164-3

Degré de difficulté (Piano): moyen (Degré 4/5)

Qui ne connaît pas la «Sonata facile» composée par Mozart en 1788. Mais quiconque travaille cette Sonate en Ut majeur particulièrement appréciée, sait qu’elle n’est pas aussi «facile» à exécuter. Son surnom d’ailleurs n’est pas de Mozart, mais provient de la page de titre de la première édition parue à titre posthume. Mais qu’on ne se réjouisse pas trop vite: Mozart lui-même la mentionne dans son catalogue d’œuvres autographe comme «une petite sonate pour piano pour débutant».

*****

Mozart a intitulé la sonate en ut majeur 545 «Eine kleine Klavier-Sonate für Anfänger» (petite sonate pour le clavier destinée aux débutants), quand il en nota le sujet dans le catalogue de ses œuvres, le 26 juin 1788. La sonate est habituellement connue sous le nom de Sonate facile et elle est considérée comme facile d’exécution, et pleine de vertus pédagogiques. Même si cela est vrai, il faut tenir compte du fait que Mozart plaçait très haut ses exigences quand il composait pour les élèves. Le troisieme mouvement, un rondo, est peut-être le plus enfantin des trois, et l’Andante en sol majeur repose sur une exploitation ingénieuse de basses d’Alberti. Malgré son évidente facilité, ce mouvement dévoile une surprenante profondeur, surtout dans le deuxième épisode écrit en mineur.
Paul et Eva Badura-Skoda

Pour plus d'information

0164.mp3

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »