Sextuor en Mi bémol majeur op. 81b

Editeur: Egon Voss

22.00 €

Edition Urtext, reliure paperback
avec parties pour cor en Mi bémol et en Fa et parties pour violoncelle et contrebasse

Pages: 63 (III, 11, 7, 6, 6, 6, 6, 6, 6, 6), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 955 · ISMN M-2018-0955-7

Il n’est guère surprenant qu’après 1800, Beethoven n’ait plus écrit de musique de chambre pour instruments à vent. L’évolution vers la culture musicale bourgeoise se traduit en effet par la diminution de la demande de sérénades et divertimenti, musique légère destinée au milieu de la cour, un genre vis-à-vis duquel Beethoven se montre de toute façon sceptique. Il est d’autant plus étonnant en l’occurrence que vers 1795, sans motif décelable, le compositeur écrive son Sextuor op. 81b, remarquable par la virtuosité exceptionnelle des parties de cor. Cette édition présente pour la première fois la partie de basse telle que prévue par Beethoven, c.-à-d. pour violoncelle et contrebasse d’appui. Elle offre en outre en supplément, pour chacune des parties de cor originales en Mib, une partie transposée en Fa.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »