Etudes symphoniques op. 13, versions 1837 et 1852

Editeur: Ernst Herttrich
Doigtés: Hans-Martin Theopold

19.50 €

Edition Urtext, reliure paperback

Pages: 105 (VIII, 55, 42), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 248

Degré de difficulté (Piano): difficile (Degré 9)

Des fiançailles secrètes, une fiancée dont le père compose, et plusieurs maisons d’édition en concurrence … tels sont les «ingrédients» de la genèse complexe de l’œuvre. L’amour juvénile, fougueux, voué par Schumann à Ernestine von Fricken est de courte durée, mais incite le compositeur à écrire en 1837 des «Variations pathétiques» sur un thème fourni par le père de la jeune fille, variations qui deviendront finalement des «Études de caractère orchestral». Quinze ans plus tard paraît une nouvelle version, autorisée par Schumann; elle comporte de telles modifications que nous éditons parallèlement les deux versions. Notre édition révisée comprend deux préfaces d’Ernst Herttrich, l’éditeur responsable, dans lesquelles celui-ci présente séparément les deux versions et les commente par des remarques circonstanciées.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »