Sonate pour violoncelle en sol mineur op. 65

Editeur: Ewald Zimmermann
Doigtés: Klaus Schilde
Doigtés vc.: Claus Kanngiesser

21.00 €

Edition Urtext, reliure paperback
partie de violon avec ou sans indications de doigtés

Pages: 78 (IV, 50, 12, 12), Dimension 23,5 x 31,0 cm
N° d'article HN 495 · ISMN 979-0-2018-0495-8

Il est bien connu que Chopin ne composa quasiment que pour piano seul. Le violoncelle constitue l’unique exception, et ce à plusieurs reprises: en effet, Chopin écrivit deux œuvres pour violoncelle et piano – la Polonaise brillante et le Duo concertant (HN 788), tandis que le violoncelle est également présent dans son trio avec piano op. 8 (HN 1068). Enfin, vers la fin de sa vie, Chopin composa pour cet instrument grave de la famille des cordes frottées une grande sonate en sol mineur en quatre mouvements. Les difficultés rencontrées au cours du processus de composition de cette œuvre sont confirmées par l’abondance des esquisses existantes. Chopin lui-même disait: «Ma sonate pour violoncelle me satisfait parfois, d’autres fois pas du tout. Je la jette dans un coin, puis en rassemble à nouveau les morceaux.» Cette lutte n’est pourtant absolument plus perceptible maintenant. Avec son célèbre largo chantant, la sonate de Chopin compte parmi les joyaux de la littérature pour violoncelle.

« BackTrouver un fournisseur »
Titre à sélectionner »Ajouté à la sélection »