Datées de 1806, les 32 variations sur un thème original en ut mineur (WoO 80) pour piano de Ludwig van Beethoven constituent à la fois une grandiose pièce de concert et une étude remarquable. Seul Beethoven était capable d’écrire un thème de huit mesures aussi puissant sur le plan mélodique et harmonique. Les variations de huit mesures chacune se succèdent sans interruption avec vigueur et offrent un véritable condensé de la technique de piano de Beethoven. Il s’en dégage l’impression d’une ardente passacaille. Seule la dernière variation, un peu plus longue, vient clore librement l’ensemble à la manière d’un finale.