Autant Georg Friedrich Händel fit preuve d’innovation dans ses œuvres vocales, autant il resta plutôt conservateur dans sa musique instrumentale. Ce qui ne l’empêcha pas d’écrire également des œuvres de grande qualité dans ce domaine – notamment pour le violon. Ses sept sonates pour violon n’ont pas été composées comme un tout, mais virent le jour à des périodes différentes. Conçues comme de pures sonates avec basse continue, elles sont pleines de fraîcheur et de vitalité et illustrent la variété et l’élégance mélodique si caractéristiques de ce compositeur.