De nombreuses énigmes entourent la genèse de cette «Konzertarie», qui s’est assurée une place prépondérante dans le répertoire du chant. C’est ainsi qu’on ne sait toujours pas aujourd’hui où le compositeur a trouvé le texte de l’aria. Le texte du récitatif est tiré d’«Achille in Sciro», de Pietro Metastasio, mais il n’y est suivi d’aucune aria. De même on ignore pourquoi Beethoven n’a publié son morceau que neuf ans après sa composition. La partie consacrée aux remarques de cette édition séparée, extraite de HN 970, commente en détail l’état des sources et l’élaboration éditoriale de ce chef-d’oeuvre de l’art vocal. Le matériel d’orchestre est publié chez Breitkopf & Härtel.