Précédée d’un Andante en forme de nocturne en guise d’introduction, cette charmante polonaise fut écrite initialement pour piano et orchestre. Datant de la même époque que les deux concertos pour piano en mi mineur et fa mineur de Chopin, elle est animée de la même fraîcheur juvénile. Comme l’orchestre n’y joue qu’un rôle très secondaire d’accompagnement, la polonaise peut tout aussi bien être jouée uniquement au piano; c’est d’ailleurs ainsi qu’elle est quasiment toujours donnée en concert à l’heure actuelle. En ce sens, et conformément aux premières éditions, notre édition urtext n’est pas présentée sous la forme d’une réduction pour piano (avec deux accolades), mais contient uniquement la partie de soliste. Aux rares endroits où le piano solo fait une pause, nous donnons l’accompagnement orchestral en petites notes.