Johann Sebastian Bach

At the Piano - 16 well-known original pieces

Edition Urtext, reliure paperback

Édition en anglais

Pages 51 (V+46), Dimension 23,5 x 31,0 cm

Poids 215 g

HN 1816 · ISMN 979-0-2018-1816-0

17.00 €
T.V.A incluse, en sus frais d'envoi

disponible

Contenu/Détails

  •  
  • Degré de difficulté (Explanation)
  • Autres titres du même degré de difficulté
  • Petit prélude extrait du Klavierbüchlein pour W. Fr. Bach BWV 924
  • Piano 2 facile
  • Petit prélude extrait du Klavierbüchlein pour W. Fr. Bach BWV 927
  • Piano 3 facile
  • Petit prélude pour clavier pour débutants BWV 936
  • Piano 3 facile
  • Choral: Wer nur den lieben Gott läßt walten BWV 691
  • Piano 3 facile
  • Invention 6 Mi majeur BWV 777
  • Piano 3 facile
  • Invention 3 Ré majeur BWV 774
  • Piano 4 moyen

Montrer tous les titres

Youtube

Chercher sur Youtube »Bach At the Piano - 16 well-known original pieces«

Henle Vidéo

Préface

Concernant le compositeur

Johann Sebastian Bach

Johann Sebastian Bach

Il est le compositeur le plus adopté depuis la fin du 18e siècle; ses compositions, densément structurées, dépassent en qualité celles de ses contemporains. Les genres musicaux qu’il aborde sont déterminés par les emplois qu’il a exercés. En tant qu’organiste à Mühlhausen et Weimar il compose en premier lieu de la musique d’orgue. Plus tard, en tant que maître de chapelle à Köthen et chef du Collegium musicum de Leipzig, des concertos et de la musique chambre. Enfin, durant les décennies de son activité de cantor à Leipzig, ce sont avant tout des compositions vocales sacrées. Ses compositions plus tardives, au contrepoint complexe, se dérobent aux courants contemporains, notamment au style préclassique, plus léger.

1685Né le 21 mars à Eisenach, fils du maître de chapelle et musicien de cour Johann Ambrosius Bach.
1693–95Fréquente l’école latine d’Eisenach.
1695–1700Fréquentation du lycée à Ohrdruf, où il vit chez son frère aîné Johann Christoph après le décès de ses parents; entre autres organiste et élève de Pachelbel.
à partir de 1700Membre du Mettenchor de Lüneburg. Voyages à Hambourg pour écouter l’organiste Reincken.
1703Engagé à Weimar pour deux trimestres (auprès du prince Johann Ernst l’Ancien).
1703–07Organiste à Arnstadt. Composition d’œuvres pour orgue, peut-être les tout premiers Préludes et fugues BWV 531, 549a, 575, les chorals de la collection Neumeister BWV 1090–95, 1097–1120, les «Partitas sur des chorals» BWV 766–768, 770.
1705Voyage à Lübeck pour rencontrer Buxtehude.
1707–08Engagement comme organiste à l’église Saint-Blaise de Mühlhausen. Composition de ses premières cantates (BWV 71 et 131, probablement aussi BWV 4, 106, 150, 196).
1708–17Engagement en tant qu’organiste à Weimar auprès du duc Wilhelm Ernst von Sachsen-Weimar; composition de l’Orgelbüchlein BWV 599–644, de préludes (toccatas, fantaisies) et de fugues (probablement BWV 894, 903, 944, 910–916), de la Passacaille en Ut mineur BWV 582, de la «Pièce d’orgue» en Sol majeur BWV 572; transcription pour orgue de concertos instrumentaux, entre autres «L’estro armonico» de Vivaldi.
à partir de 1714 Konzertmeister, composition de cantates.
1710Naissance de Wilhelm Friedemann Bach.
1714Naissance de Carl Philipp Emanuel Bach.
vers 1713création à Weißenfels de la cantate «Was mir behagt, ist nur die muntre Jagd!» (Cantate de la chasse) BWV 208.
1717–23Engagement à Köthen auprès du prince Leopold von Anhalt-Köthen en tant que «Hofkapellmeister und Direktor der fürstlichen Kammermusiken» (maître de chapelle et directeur de la musique de chambre princière). Il compose principalement de la musique pour clavier (achèvement des Suites anglaises BWV 806–811, commence vers 1722 la composition des Suites françaises BWV 812–817, Klavierbüchlein pour Wilhelm Friedemann Bach à partir de 1720, « Le Clavier bien tempéré » 1re partie en 1722, entreprend à partir de 1722 le 1er Klavierbüchlein pour Anna Magdalena Bach, Inventions et Sinfoniae pour clavier (BWV 772–801, 1723), musique de chambre (Sonates et Partitas pour violon solo BWV 1001–1006, 1720), concertos (Concertos brandebourgeois BWV 1046–1051, dédiés au margrave de Brandebourg, 1721) ; quelques rares cantates profanes (entre autres BWV 134a, 173a).
1723–50Cantor à l’église Saint-Thomas de Leipzig.
1723–29Première période à Leipzig, principalement dominée par des compositions de musique sacrée.
1723/24Premier cycle annuel de cantates: intégration des cantates composées à Weimar et à Köthen. Mise en œuvre du procédé de parodie consistant à remplacer les textes à de nouvelles fins.
1724Exécution de la Passion selon saint Jean BWV 245 et du Magnificat BWV 243a.
1724/25Deuxième cycle annuel de cantates avec de nouvelles compositions.
1726Impression de la 1re Partita de la future Clavierübung BWV 825–830.
1727Exécution de la Passion selon saint Matthieu BWV 244.
1729–39Seconde période à Leipzig, marquée par la direction du Collegium musicum fondé par Telemann (1729-1737 et 1739 jusqu’à 1741 au moins) et, de ce fait, par la composition d’œuvres instrumentales ainsi que de grandes œuvres vocales.
vers 17306 Sonates en trio pour orgue (BWV 525–530), importants Préludes et Fugues (Si mineur BWV 544, Ut majeur BWV 547, Mi mineur BWV 548).
à partir de/vers1730 Mise au point d’un nouveau type de concerto avec des concertos pour 1 à 4 clavecins (qui sont presque tous des transcriptions de concertos pour instruments mélodiques). Autres compositions pour ensembles instrumentaux.
1731Exécution de la Passion selon saint Marc BWV 247 (perdue). Voyage à Dresde à l’occasion de l’exécution d’un opéra de Hasse. Clavierübung 1re partie BWV 825–830.
1733Composition d’une messe luthérienne (Kyrie et Gloria) dont les mouvements seront repris plus tard dans la Messe en Si mineur BWV 232; offerte au prince électeur Friedrich August II à Dresde dans l’espoir d’obtenir un titre de noblesse.
1734/35Création de l’Oratorio de Noël BWV 248.
1735Oratorio de l’Ascension BWV 11. Naissance de Johann Christian Bach. Clavierübung 2e partie BWV 971, 831.
1736Friedrich August II lui octroie le titre de Compositeur de la cour.
vers 1738/394 Messes luthériennes BWV 233–236.
1739-50Troisième phase à Leipzig. Elle est marquée par la composition de l’œuvre tardive caractérisée par un recours au style ancien et à des techniques contrapuntiques complexes. Point d’aboutissement de l’œuvre pour clavier de Bach.
1739Clavierübung 3e partie BWV 802–805.
1741Clavierübung 4e partie BWV 988 (Variations Goldberg).
1739/42Clavier bien tempéré, 2e partie BWV 870–893.
1747Voyage à Potsdam où il improvise une fugue sur un thème donné par le roi, qui est à l’origine de l’«Offrande musicale» BWV 1079. Membre de la «Correspondirende Societät der musicalischen Wissenschaften» (Société des sciences musicales) à laquelle il offre, en tant que membre, sa rédaction des Variations canoniques sur «Vom Himmel hoch, da homm ich her» BWV 988. Chorals Schübler BWV 645-650.
1749Achèvement de la Messe en Si mineur qui repose en majeure partie sur des compositions antérieures, remaniées et complétées.
1750«Art de la Fugue». Demeure inachevée. Meurt le 28 juillet à Leipzig.

© 2003, 2010 Philipp Reclam jun. GmbH & Co. KG, Stuttgart

… poursuivre