Claude Debussy

At the Piano - 9 well-known original pieces

Sylvia Hewig-Tröscher (Editeur, Doigtés)


Edition Urtext, reliure paperback

Édition en anglais

Pages 55 (V+50), Dimension 23,5 x 31,0 cm

Poids 233 g

HN 1815 · ISMN 979-0-2018-1815-3

17.00 €
T.V.A incluse, en sus frais d'envoi

disponible

Contenu/Détails

  •  
  • Degré de difficulté (Explanation)
  • Autres titres du même degré de difficulté
  • The Little Shepherd
  • Piano 4 moyen
  • Arabesque n° 1
  • Piano 4 moyen
  • La Fille aux cheveux de lin
  • Piano 5 moyen
  • Clair de lune Ré bémol majeur
  • Piano 5 moyen
  • Golliwogg's Cakewalk
  • Piano 6 moyen
  • Sarabande
  • Piano 6 moyen

Montrer tous les titres

Audio/Vidéo

Henleverlag

Vous trouverez d'autres vidéos sur notre chaîne Youtube :

Préface

Concernant le compositeur

Claude Debussy

Claude Debussy

Le plus important compositeur français autour de 1900 dont la musique fondamentalement dominée par le timbre présente de profondes innovations. Son œuvre est en étroite relation avec le mouvement symboliste.

1862Né le 22 août à Saint-Germain-en-Laye.
1872–84Études au Conservatoire de Paris. À cette époque voyages en Suisse, en Italie, à Vienne et en Russie avec la famille de Nadejda von Meck où il découvre la musique russe ainsi que la musique tzigane.
1884Il remporte le Prix de Rome avec sa cantate «L’Enfant prodigue». Puis séjour à Rome jusqu’en 1887.
1887–89Mélodies «Cinq Poèmes de Baudelaire».
1888/89Séjour au Festival de Bayreuth; écrit sur Wagner.
1889Exposition universelle de Paris où il découvre la musique de l’Extrême-Orient qui influence son style.
1890Contact avec Mallarmé et son cercle.
1891/1903«Fêtes galantes» série de mélodies d’après Verlaine.
1891–94Œuvre pour orchestre «Prélude à l’après-midi d’un faune» avec des mélodies tout en arabesques.
1897–99Nocturnes pour orchestre et voix de femmes.
1901Début de son activité en tant que critique musical.
1902Exécution de l’opéra « Pelléas et Mélisande» d’après le drame symboliste de Maeterlinck qui marque une rupture en dépit de la critique.
1903–05Page orchestrale «La Mer» aux principes symphoniques et un langage musical «impressionniste».
1905–071er et 2e cahiers des «Images» pour piano.
1906–08«Children’s Corner», pièces enfantines pour piano.
1909–10/11–131er et 2e livres des «Préludes» pour piano; les titres programmatiques des pièces, au caractère parfois très ésotérique, viennent à la fin.
1913Mélodies «Trois poèmes de Stéphane Mallarmé».
1915–17Sonates de musique de chambre recourant à la tradition française du XVIIIe s.
1918Meurt à Paris le 25 mars.

© 2003, 2010 Philipp Reclam jun. GmbH & Co. KG, Stuttgart

… poursuivre