Comme l’indique leur titre, ces quatre Concertini de Joseph Haydn sont effectivement de pe-tits concertos – et ce sur plusieurs plans: leur durée, la formation instrumentale comportant un piano soliste, deux violons et une basse, et leurs exigences techniques envers le pianiste. En effet, les premières œuvres de Haydn sont de niveau facile et ainsi particulièrement indiquées aussi bien pour les premiers concerts en public que pour la préparation des concertos de Haydn et de Mozart de plus grande envergure.