Le violoniste virtuose Ferdinand David, était, en tant que Premier violon solo de l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig durant des décennies, étroitement lié à Felix Mendelssohn-Bartholdy, qui écrivit pour lui son célèbre Concerto pour violon. Par ailleurs, David était un pédagogue recherché, au Conservatoire de Leipzig, ainsi qu’éditeur et compositeur. Ses œuvres sont aujourd’hui quasiment oubliées, à une exception près, son Concertino pour trombone et orchestre. Cette œuvre charmante, aux accents «mendelssohniens», s’est octroyée une place de choix dans le répertoire des trombonistes. Sur le plan international, elle fait aujourd’hui partie des pièces standard des auditions de recrutement. La partition autographe du morceau de concert est considérée comme perdue; néanmoins, en sus de la première édition, la partition, de la main de David, d’une version pour violoncelle et piano, a pu être découverte et exploitée pour la présente édition urtext.