Les deux parties de solistes du merveilleux double concerto pour violon et orchestre écrites vers 1730 existent dans une copie au propre impeccable de la main de Bach. Dans l’œuvre du compositeur, le mouvement lent est considéré comme un morceau de bravoure mélodique dans lequel les deux violons solistes s’affrontent joyeusement sans avoir rien à envier l’un de l’autre. Ce concerto compte parmi les œuvres les plus jouées et les plus appréciées de Bach.