Bien que les concertos de Louis Spohr appartiennent au répertoire standard des clarinettistes, ces œuvres souffraient jusqu’à présent cruellement d’éditions peu fiables. Pour combler cette lacune, le G. Henle Verlag présente, à la suite du 1er Concerto en Ut mineur (HN 995) une édition critique du 2e Concerto en Mi bémol majeur. Seul des quatre concertos pour clarinette que Spohr ait composé dans une tonalité majeure, l’œuvre enchante par son caractère enjoué et ludique – surtout le finale Alla-Polacca. On a du mal à croire que soit ici présentée la première édition Urtext de ce concerto! Outre la première édition publiée à Leipzig en 1822, Ullrich Scheideler a également utilisé une importante source manuscrite de l’époque. La nouvelle réduction pour piano réalisée par Christoph Sobanski est particulièrement convaincante par sa facilité d’exécution. Le matériel d’exécution est en location auprès des éditions Breitkopf & Härtel.