Ludwig Beethoven composa ses cinq grands concertos pour piano sur une période de vingt-cinq ans. Lorsqu’il vendit ses deux premiers concertos fin 1800, il mentionna qu’il en avait encore de «meilleurs», qu’il gardait cependant pour lui jusqu’à son prochain voyage. Il pensait sans doute à une tournée de concerts avec le troisième concerto, en ut mineur, qu’il venait d’achever. Ce dernier est présenté ici sous la forme d’une réduction pour piano. Fondée sur le manuscrit autographe de Beethoven, cette édition de qualité Urtext désormais familière est destinée à un usage pratique. La préface détaillée de l’éditeur – le spécialiste de Beethoven Hans-Werner Küthen – complète cette partition par des indications précieuses sur l’édition de ce recueil.