Ludwig van Beethoven composa ses cinq grands concertos pour piano en l’espace de vingt ans. Nous proposons ici le 4e concerto en sol majeur op. 58, composé pour la plus grande part en 1805/1806, dans une réduction pour deux pianos. Cette édition dans l’habituelle qualité urtext repose sur l’édition complète des œuvres de Beethoven et a été conçue pour un usage pratique. Ainsi y ont notamment été ajoutées des indications d’instrumentation dans la partie du deuxième piano, afin de permettre à l’interprète de mieux s’orienter. Dans sa préface détaillée, le spécialiste de Beethoven Hans-Werner Küthen revient aussi sur les particularités de l’état des sources relatives au 4e concerto pour piano. En effet, l’opus 58 est le seul des cinq concertos pour lequel aucune partition autographe n’a été retrouvée. Cette situation a donc donné lieu à une étude particulièrement approfondie de toutes les autres sources disponibles.