Ce concerto remarquable est publié pour la première fois sous forme d’édition critique. Ullrich Scheideler retrace la genèse de l’œuvre, décrit les sources et commente le texte musical. Le célèbre violoniste Igor Ozim a adapté pour l’usage pratique la partie de violon transmise par Mendelssohn en y ajoutant doigtés et coups d’archet. Par ailleurs cependant, il montre, dans un commentairepropre, que l’autographe de Mendelssohn renfermait déjà des suggestions précieuses quant à l’agencement de la partie de soliste.La réduction pour piano présente une version revue et corrigée de la partie de piano de la première édition. Elle se caractérise par une bonne jouabilité ainsi qu’une fidélité d’écriture optimale.