Mozart composa les cinq Divertimentos pour sextuor à vent pendant sa période salzbourgeoise, entre 1775 et 1777. Si le titre en italien fait songer à de la pure musique de «divertissement», la richesse d’invention mélodique et des timbres instrumentaux montre que nous avons affaire à de la musique de chambre du plus haut niveau.