Ravel a puisé l’inspiration de son cycle pour piano «Gaspard de la nuit» dans un recueil de poèmes du romantique français Aloysius Bertrand. Contrairement à ses œuvres précédentes, il ne retrace pas seulement ici les impressions fournies par son modèle littéraire, mais il narre de façon fascinante, par des moyens musicaux, les décors grotesques et lugubres. Ses «trois poèmes romantiques d’une virtuosité transcendante» devaient encore surpasser en raffinement technique «Islamey» de Balakirev, réputé injouable à l’époque.
Notre édition offre non seulement un Urtext impeccable sous un format agrandi, clairement ordonné: chaque partie est précédée, en trois langues, du poème correspondant de Bertrand.