Schumann a été le premier à mettre en musique un cycle de poèmes complet d’Henri Heine. Âgé de 17 ans, Schumann était déjà fasciné par les écrits «lançant des éclairs» du poète. Mais c’est au cours de l’«année du lied», en 1840, qu’il écrit son opus 24. Il choisit pour sa mise en musique un cycle tiré du Livre des chants (Buch der Lieder). Le compositeur écrit à sa fiancée: «Ah! Clara, quelle félicité que d’écrire pour le chant.» Cet enthousiasme se reflète dans chacun des neuf lieder.
Il est enfin permis aux chanteurs avec une voix grave de s’appuyer sur les éditions Urtext Schumann de Henle: le magnifique Liederkreis op. 24, composé sur des poèmes de Heinrich Heine, est maintenant publié dans une édition transposée, réalisée par l’experte de Schumann Kazuko Ozawa. Avec le soutien du célèbre accompagnateur de lieder Gerold Huber, Henle propose maintenant des transpositions soigneusement agencées pour alto de la version pour voix moyenne. Cette édition Urtext est accompagnée d’une préface approfondie sur la genèse et d’un commentaire critique détaillé. L’édition originale pour voix élevée est disponible sous le numéro HN 548.