Le Divertimento en Fa majeur K. 247 composé pour la fête de la comtesse Antonia Lodron fut créé à Salzbourg le 18 juin 1776. La petite Marche K. 248 accompagna probablement à l’époque l’entrée et la sortie des musiciens, car sa date de composition, ses effectifs et sa tonalité sont aussi ceux du Divertimento. Mozart reviendra encore plus tard à plusieurs reprises à sa première «Lodronische Nachtmusik» et la postérité lui fut également acquise: le Divertimento fut imprimé quelques années après sa mort et connut au xixe siècle une vaste diffusion sous la forme de copies. Seuls toutefois les deux autographes font autorité pour l’édition Urtext. Dans ces sources la partie grave est intitulée «Basso». S’agit-il d’un violoncelle ou d’une contrebasse ou de l’un et l’autre - la question demeure ouverte. Un cas typique de ce «comme il vous plaira» cher à la musique du xviiie siècle!