Cette petite marche composée en 1924 constitue la cellule orginelle de la suite pour vents Mládí (HN 1093/7093), dans laquelle le thème effronté de flûte traverse le troisième mouvement. Les «gorgesbleues» ne représentent d’ailleurs pas des oiseaux, mais les choristes habillés de robe bleu clair de l’abbaye de Brno, où allait le jeune Janácek de onze ans. Près de soixante ans plus tard, il se souvint, lors d’un séjour à Potsdam, de l’entrée des troupes prussiennes à Brno et en retranscrivit l’ambiance dans cette miniature de musique de chambre au caractère militaire. Cette édition Janácek de Jirí Zahrádka, spécialiste de la vie et de l’oeuvre du grand compositeur tchèque, offre un Urtext de la meilleure qualité, enrichi d’informations détaillées sur la genèse et la réception de l’oeuvre.