Outre les valses et les polonaises, les mazurkas constituent la troisième forme de danse cultivée par Chopin dans ses compositions. Elles sont au nombre de presque 60 et constituent ainsi le plus important de ces trois groupes. Chopin écrivit des mazurkas dès son plus jeune âge et jusqu’aux dernières années de sa vie. Elles sont toutes un hommage à son pays natal, la Pologne, et témoignent de sa profonde sensibilité à la mentalité de son peuple. Puisant son inspiration dans les différentes manifestations de cette danse en fonction des régions, il la sublime en une forme de musique absolue faite d’élégance la plus fine, d’harmonie raffinée et de force rythmique.