Ludwig van Beethoven mit sa première messe en musique en 1807, à la demande du prince Nikolas II Esterházy, à l’occasion de la fête du prénom de son épouse. Il s’agit de la messe op. 86 pour solistes, chœur et orchestre. Ainsi composa-t-il dans le voisinage temporel d’œuvres aussi célèbres que le 4e concerto pour piano, le concerto pour violon et les 4e et 5e symphonies, une œuvre de nature totalement différente. Il déclara à son éditeur qu’il pensait avoir traité le texte de la messe d’une manière «dont il l’a rarement été». Cette partition d’étude reproduit la totalité du texte musical conformément à l’édition complète des œuvres de Beethoven. Les sources utilisées pour élaborer cette édition sont présentées de manière détaillée dans la préface et dans le commentaire critique.