Comme le laisse déjà entendre le titre, les «Moments musicaux» de Franz Schubert sont des pièces très courtes – plus courtes que ses «Impromptus». Six pièces de difficulté moyenne aux atmosphères différentes sont rassemblées sous le numéro d’opus 94 et publiées dans l’habituelle qualité Urtext. Il est impressionnant de voir comment l’harmonisateur souverain qu’était Schubert effleure à l’intérieur du même mouvement les sphères de plusieurs tonalités, notamment dans le premier «Moment» en Ut majeur. Des mélodies mélancoliques comme celle du deuxième «Moment» confinent à la magie. À l’inverse, d’autres «Moments» – par exemple le «Moment» très populaire en fa mineur – sont animés d’une gaîté capricieuse. Quant au dernier des six «Moments», il s’agit d’une sorte de romance sans paroles en La bémol majeur de caractère plaintif.