Le second volume de la collection décrit le chemin menant du baroque à la période classique. Parallèlement aux sonates dotées d’un accompagnement de piano indépendant entièrement noté, les compositeurs continuèrent à écrire des sonates assorties d’un chiffrage de basse continue. Mais la mélodie passa peu à peu de la rhétorique baroque à la symétrie classique. À cet égard, les deux sonates de Jean-Baptiste Vanhal présentées ici illustrent l’une la manière ancienne et l’autre la nouvelle manière. La première se pare de l’habit baroque tandis que la seconde propose des indications dynamiques et des différenciations de tempo et d’expression constituant autant d’indices de la nouvelle voie dont la richesse des œuvres présentées dans cette édition Urtext permet de suivre l’évolution.