Composé dès 1827, le nocturne en mi mineur de Chopin ne parut qu’après sa mort, au même titre que d’autres œuvres de jeunesse. Au milieu des années 1850, Julian Fontana, ami indéfectible et assistant de longue date du compositeur, publia à titre posthume toute une série de pièces inédites, s’attachant à éditer les œuvres du maître le plus fidèlement possible par rapport aux manuscrits. Pour autant, aucune source manuscrite correspondant au nocturne en mi mineur n’est connue à ce jour, si bien que nous sommes heureux d’avoir pu découvrir cette charmante œuvre de jeunesse au ton chantant grâce à l’édition de Fontana, et nous l’en remercions. L’édition Henle urtext s’appuie de fait sur cette édition.