Les sept années que passe le compositeur espagnol Falla à Paris, de 1907 à 1914, marquent un tournant dans sa production. La musique française moderne impressionniste qu’il entend alors fait une grosse impression sur lui et va désormais exercer une forte influence sur son œuvre inspirée par le folklore espagnol. En 1909, il esquisse des morceaux pour piano seul qu’il intitule à l’origine «Nocturnes». Sur les conseils du pianiste Ricardo Viñes et du compositeur Isaac Albéniz, il transforme ensuite sa partition en une suite symphonique tripartite pour piano et orchestre. L’œuvre est finalement achevée en 1915 et s’appelle désormais «Nuits dans les jardins d’Espagne». C’est à Yuja Wang que nous avons demandé de doigter la partie soliste de cette évocation musicale envoûtante de l’Andalousie natale de Manuel de Falla.