Aucun autre grand compositeur n’a écrit autant d’œuvres pour piano à quatre mains que Franz Schubert – 54 en tout (dont 32 avec numéro d’opus): des fantaisies, des danses, des marches, des variations, rondos, sonates, etc. Jouer de la musique ensemble, souvent dans un cadre con-vivial, faisait partie intégrante de la vie au sein du cercle d’amis de Schubert. Quel plaisir de travailler ces morceaux! Dans les trois volumes de l’édition Henle-Urtext comportant la mu-sique pour piano à quatre mains de Schubert, les morceaux sont classés par ordre chronolo-gique.
Le volume III contient neuf morceaux composés par Schubert au cours des trois dernières an-nées de sa vie. Il s’agit donc d’œuvres pour piano à quatre mains de la maturité, parmi les-quelles deux œuvres datant du printemps 1828: la célèbre Fantaisie en fa mineur D 940 (voir aussi l’édition séparée HN 180) et le non moins célèbre Duo en la mineur D 947, sous-titré «Les Tempêtes de la vie» par l’éditeur de la première édition posthume.