Béla Bartók

Oeuvres pour piano 1914-1920

László Somfai (Editeur)


Edition complète avec commentaire critique, reliure lin, Band 38

coproduction avec Editio Musica Budapest

Pages 338, Dimension 25,0 x 32,5 cm

Poids 1699 g

HN 6202 · ISMN 979-0-2018-6202-6

300.00 €
T.V.A incluse, en sus frais d'envoi

disponible


Distribution non autorisée en Hongrie

Contenu/Détails

  •  
  • Degré de difficulté (Explanation)
  • Autres titres du même degré de difficulté
  • Oeuvres pour piano 1914-1920
  •  
  •  
  • Chants de Noël roumains BB 67
  •  
  •  
  • Première Série
  •  
  •  
  • 1. Allegro
  • Piano 4 moyen
  • 2. Allegro
  • Piano 4 moyen
  • 3. Allegro
  • Piano 4 moyen

Montrer tous les titres

Audio/Vidéo

Henleverlag

Vous trouverez d'autres vidéos sur notre chaîne Youtube :

Concernant le compositeur

Béla Bartók

Béla Bartók

Compositeur qui compte parmi les personnalités musicales les plus importantes de la première moitié du XXe s. Il est surtout connu par ses recherches sur la musique populaire hongroise dont il a intégré les éléments dans son propre style. Son œuvre considérable comprend de nombreuses œuvres pour orchestre, piano et musique de chambre, ainsi que des pages chorales, des mélodies accompagnées au piano et un opéra.

1881Né le 25 mars à Nagyszentmiklós. Premières leçons de piano auprès de sa mère.
1893–ca. 96Cours de piano chez László Erkel à Pressbourg (Bratislava).
1899–1903Études de piano et de composition à l’Académie de musique de Budapest. 1903 Poème symphonique «Kossuth».
À partir de 1905Commence, en collaboration avec Zóltan Kodály, une exploration musicologique de la musique populaire hongroise et réfute ce faisant les conceptions traditionnelles. Apprend à connaître la musique de Debussy.
1905–07Suite n° 2 pour petit orchestre op. 4.
1907–34Professeur de piano à Budapest.
1908–09«Pour les enfants» respectivement 85 et 79 arrangements pour piano de chansons populaires.
1915–172e Quatuor à cordes op. 17 à forte motricité.
1917Création du Ballet «Le Prince de bois».
1918Création du «Château de Barbe-Bleue» op. 11 (composé en 1911) avec, ici et là, des références à la sonorité de la langue française.
1920Improvisations sur des chansons paysannes hongroises op. 20.
1926Création de la pantomime «Le Mandarin merveilleux». Cycle pour piano «En plein air».
1926–39«Mikrokosmos» pour piano (6 cahiers).
À partir de 1934Éditeur de l’intégrale de la musique populaire hongroise.
1936Sa Musique pour cordes, percussion et célesta fait figure d’œuvre d’avant-garde.
1937–38Concerto (n° 2) pour violon et orchestre.
1940Émigration aux USA.
19453e concerto pour piano; son concerto pour alto demeure inachevé. Il meurt le 26 septembre à New York.

© 2003, 2010 Philipp Reclam jun. GmbH & Co. KG, Stuttgart

… poursuivre