Selon les propres dires de Ravel, il ne faut pas faire trop grand cas du titre étrange apposé à cette petite pièce pour piano composée en 1899, «Pavane pour une infante défunte». Il fut choisi par Ravel avant tout pour le «plaisir de faire une allitération» en «assemblant les mots» qui le composent. Il reconnut toutefois également que cette musique évoque «une pavane qu’aurait pu danser telle petite princesse jadis, à la cour d’Espagne». Cette pièce facile, mais d’un effet prodigieux, connut une popularité hors du commun après sa création en 1902, dont témoignent les nombreux arrangements de l’oeuvre, et la version pour petit orchestre de la plume du compositeur. Nous proposons l’oeuvre dans sa version d’origine, en parfait complément à notre programme Ravel.