Les sonates pour piano de ce recueil avaient probablement une finalité pédagogique et ont été écrites avant l’engagement de Haydn à la cour du prince Esterházy en 1761. Leur désignation comme «Petites sonates de jeunesse» n’est pas due à Haydn, mais à l’éditeur de la présente édition urtext, Georg Feder, le doyen de la philologie haydnienne, qui a réuni ces courtes pièces à destination des «connaisseurs» en un ensemble de sonates. Les éditions G. Henle publient désormais ces compositions pleines de charme, particulièrement adaptées à l’enseignement du piano, dans une édition révisée. Celle-ci comporte non seulement des textes de présentation reflétant l’état actuel de la recherche, mais aussi de nouveaux et stimulants doigtés, suggérés par neuf pianistes connus.

*Doigtés:
Klaus Schilde (Hob. XVI:1 C-dur)
Yaara Tal (Hob. XVI:7 C-dur)
Markus Bellheim (Hob. XVI:8 G-dur)
Carmen Piazzini (Hob. XVI:9 F-dur)
Jacob Leuschner (Hob. XVI:10 C-dur)
Rolf Koenen (Hob. XVI:G1 G-dur)
Dirk Mommertz (Hob. XVII:D1 D-dur)
Michael Schneidt (Hob. XVI:3 C-dur)
Sophie Pacini (Hob. XVI:4 D-dur)