Edvard Grieg

Pièces lyriques volume V, op. 54

Einar Steen-Nøkleberg (Editeur, Doigtés)

Ernst-Günter Heinemann (Editeur)


Edition Urtext, reliure paperback

Pages 31 (V+26), Dimension 23,5 x 31,0 cm

Poids 144 g

HN 681 · ISMN 979-0-2018-0681-5

15.00 €
T.V.A incluse, en sus frais d'envoi

disponible

Contenu/Détails

  •  
  • Degré de difficulté (Explanation)
  • Autres titres du même degré de difficulté
  • Garçon vacher op 54,1
  • Piano 5 moyen
  • Marche norvégienne op. 54,2
  • Piano 5 moyen
  • Marche des nains op. 54,3
  • Piano 6 moyen
  • Notturno op. 54,4
  • Piano 6 moyen
  • Scherzo op. 54,5
  • Piano 6 moyen
  • Son des cloches op. 54,6
  • Piano 3 facile

Audio/Vidéo

Henleverlag

Vous trouverez d'autres vidéos sur notre chaîne Youtube :

Préface

Contrairement au début de l’année 1891, où Grieg, fréquemment malade, fut peu productif sur le plan musical, l’été lui fut bénéfique. Il avait invité à Troldhaugen son éditeur, Max Abraham (Peters, Leipzig), ainsi que deux amis intimes, Frants Beyer et Julius Röntgen, tout heureux à la perspective d’une randonnée commune dans les montagnes du Jotunheim. Max … poursuivre

Ouvrir la préface (PDF)

Appareil critique

Concernant le compositeur

Edvard Grieg

Edvard Grieg

Compositeur norvégien le plus important du XIXe s. et promoteur de la musique populaire norvégienne. Principalement connu par ses pièces de caractère lyriques.

1843Né le 15 juin à Bergen, fils d’un marchant et consul britannique; cours de piano de bonne heure auprès de sa mère qui était pianiste.
1858–62Études au conservatoire de Leipzig.
1862Concerts en Norvège.
1863Copenhague, soutenu par Niels W. Gade.
à partir de 1864S’intéresse à la musique populaire norvégienne qui se retrouve dans ses compositions.
1866Percée avec un concert comportant de la musique norvégienne. Chef d’orchestre de la Société Philharmonique.
1867Premier des 10 recueils de pièces lyriques pour piano op. 12 avec des compositions pour piano relativement simples.
1868/69Composition du Concerto pour piano en La mineur op. 16 qui se réfère au concerto pour piano de Schumann.
1869«25 mélodies populaires et danses norvégiennes» op. 17 pour piano.
1873Commence à travailler à l’opéra «Olav Trygvason» op. 50 d’après Bjørnson, demeuré inachevé.
1874Bénéficiaire d’une bourse d’État pour la composition.
1874/75Composition de la musique de scène op. 23 pour «Peer Gynt» d’Ibsen, d’où seront issues les Suites pour orchestre «Peer Gynt».
1876Assiste à la création à Bayreuth de l’«Anneau des Niebelungen» de Wagner.
1880–82Chef d’orchestre de la Société de musique «Harmonies» à Bergen. Après cela il n’accepta plus d’autres postes.
1883Se rend à Bayreuth où il entend «Parsifal» de Wagner.
1884Il compose «Du Temps de Holberg» op. 40, son œuvre la plus populaire.
à partir de 1885Il emménage dans sa villa «Troldhaugen» (près Bergen). Composition et révision d’œuvres plus anciennes au cours du printemps et de l’été, tournées de concerts à l’automne et en hiver.
1891Composition de la «Suite lyrique» op. 54, orchestrée en 1905.
1907Il meurt le 4 septembre à Bergen.

© 2003, 2010 Philipp Reclam jun. GmbH & Co. KG, Stuttgart

… poursuivre