Tout saxophoniste de formation classique connaît et joue cette œuvre: avec son Quatuor pour saxophones, composé en 1932, Alexandre Glazounov créa quasiment ex nihilo un nouveau genre et permit à cette formation de musique de chambre alors inhabituelle – quatre saxophones de tessitures différentes – de s’imposer. Toutefois, la première édition n’a été publiée que plus de vingt ans après la mort de Glazounov, et comporte de nombreuses inexactitudes et erreurs d’impression. Par chance, un jeune et remarquable ensemble de saxophones d’aujourd’hui s’est mis à la tâche et a découvert des sources extraordinaires. En plus de la particelle autographe provenant d’archives à Saint-Pétersbourg, deux copies de la partition, l’une de l’épouse de Glazounov et l’autre de Sigurd Raschèr, saxophoniste de légende qui rendit visite à Glazounov exprès pour cela à Paris, ont fourni pour la présente édition des éléments importants. Ainsi, cette œuvre-clé du répertoire classique pour saxophone peut enfin, et pour la première fois, être présentée en qualité urtext.