Le quatuor à cordes est généralement considéré comme le genre de la musique de chambre de la période classique par excellence: inventé par Haydn, développé ensuite avec Mozart et déjà porté à son apogée par Beethoven. Tous les quatuors des compositeurs ultérieurs durent se mesurer à l’aune des œuvres de ces trois maîtres. Cela est tout particulièrement vrai pour Men-delssohn qui fut toujours considéré comme un «classique romantique». On dit d’ailleurs sou-vent de son quatuor en la mineur op. 13 qu’il présente des accents beethoveniens particulièrement prononcés. Mendelssohn composa ce quatuor à la fin de l’été et au cours de l’automne 1827, soit peu après la parution des quatuors tardifs de Beethoven dont il avait certainement eu connaissance. Le quatuor en Mi bémol majeur op. 12 vit le jour deux ans plus tard, lors de son premier voyage en Angleterre.