Ce volume réunit les expériences de jeunesse de Mozart dans le genre du quatuor à cordes, plus tard d’une importance si centrale: l’étonnant Quatuor «Lodi» K. 80, composé à seulement quatorze ans, les trois «Quatuors-Divertimenti» K. 136–138, volontiers joués par des orchestres de chambre, ainsi que le premier «vrai» cycle de quatuors à cordes de Mozart K. 155–160, composé durant son troisième voyage en Italie (du Nord) en 1772/73. Pour toutes ces pièces, les partitions très soigneusement écrites de la main de Mozart ont été conservées et constituent de la sorte une base solide pour l’édition. Wolf-Dieter Seiffert, éditeur expérimenté de Mozart aux éditions G. Henle, consacre un paragraphe entier, très détaillé et éclairant, de sa préface instructive à la fameuse question du «point ou du trait» dans les articulations. La réalisation de ce recueil a été accompagnée sur le plan artistique par le Quatuor Armida.