Ce volume s’ouvre sur une curiosité: l’opus 42 est une œuvre individuelle, courte et étonnamment facile sur le plan technique; Haydn le qualifie de «tout petit et avec 3 morceaux seulement». Les quatuors op. 50, dont «La Grenouille», sont dédiés au roi de Prusse Frédéric-Guillaume II, violoniste de talent. Même si le «solo» au début de l’opus 50 no. 1 a le caractère d’une plaisanterie, le violoncelle peut par ailleurs se réjouir d’un certain nombre de passages gratifiants.