La «Marseillaise hongroise» – c’est ainsi qu’on désigne volontiers la marche de Rákóczi. Les débuts de ce Marschlied remontent à 1730. Dans le texte, les Magyars demandent à François II Rákóczi de libérer son peuple de l’oppression des Habsbourg. On retrouve la mélodie dans de nombreux arrangements, par exemple chez Brahms et Berlioz. Liszt aussi a écrit quelques arrangements selon divers degrés de difficulté. «Arrangé pour l’exécution en concert», Liszt a finalement intégré ce thème à sa 15e Rhapsodie hongroise, pleine de virtuosité. Notre édition Urtext est introduite par une préface érudite de Mária Eckhardt, musicologue hongroise, spécialiste de Liszt.