La musique populaire hongroise a été pour Liszt, durant toute sa vie, source d’inspiration. L’exemple le plus célèbre en sont justement les «Rhapsodies hongroises» pour piano, les quelles ont fait connaître dans le monde entier le rythme syncopé si caractéristique des mélodies de la Puszta et le tempérament fougueux de la czardas. Les multiples arrangements et même les transcriptions pour orchestre de ces joyaux, des plus exigeants sur le plan pianistique, révèlent bien leur grande popularité.