Le Salut d’amour d’Edward Elgar fait partie de ces oeuvres du maître anglais dont les mélodies sont tout simplement inoubliables. Composée en 1888 à l’attention de sa future épouse, Caroline Alice Roberts, cette pièce entama rapidement son tour du monde triomphal. On recense un nombre prodigieux d’arrangements, mais seuls les autographes des versions pour violon et piano (HN 1188), piano seul (HN 1190) et pour violoncelle et piano nous sont parvenus. De la version pour violoncelle circulait jusqu’à ce jour qu’un seul arrangement, qui fut probablement réalisé par l’éditeur original avec l’aval d’Elgar. Nous présentons pour la première fois la version réalisée d’après l’autographe d’Elgar qui, on en ignore les raisons, ne fut jamais publiée. Nous reproduisons en plus le texte musical familier de la première édition.