Particulièrement appréciée et souvent interprétée, la sonate en trio BWV 1039 fut également adaptée par Bach pour viole de gambe et clavecin et constitue la seule sonate en trio dont l’authenticité est absolument certifiée, excepté celle de l’Offrande musicale et les sonates en trio pour orgue. Afin d’en permettre une interprétation alternative pour deux violons, l’éditeur propose les variantes authentiques correspondantes en petites notes.