La Sonate pour hautbois et piano op. 166 est la première de trois sonates pour instrument à vent écrites par Saint-Saëns dans la dernière année de sa vie. Plus familier de son vivant avec les instruments à clavier et les instruments à cordes, le compositeur s’aventure cette fois sur un terrain plutôt inhabituel. Et pourtant il trouve du premier coup l’intonation et la caractéristique spécifi que de ces instruments. Pour être sûr que les parties respectent bien les particularités techniques et sonores spécifiques, il se faisait conseiller avant la publication par des amis solistes. Sa Sonate op. 166 a rencontré l’approbation totale du hautboïste; le passage suivant d’une lettre le prouve: «cela a marché comme sur des roulettes.» Pour la première fois, cette édition Urtext a été réalisée avec consultation de l’autographe.