La sonate en la mineur op. post. 164 de Franz Schubert présentée ici en édition urtext fait partie des sonates précoces écrites entre 1815 et 1819 dans lesquelles le jeune compositeur se battait encore parfois avec la forme. Cependant, la sonate en la mineur composée en mars 1817 est déjà merveilleusement réussie. Cette tonalité n’y possède pas encore la résonnance tragique et fataliste que l’on trouve dans les deux autres sonates en la mineur ultérieures de Schubert. Sans doute cela tient-il aussi au fait qu’il saisit ici chaque occasion d’éclairer la tonalité en l’attirant vers le mode majeur ou en s’évadant dans des contrées harmoniques voisines plus aimables.