L’autographe de la Sonate en si de Liszt est un document fascinant. On y voit, à travers les nombreuses biffures et les collages, comment le compositeur a peaufiné l’architecture de son oeuvre. On a désormais détaché les morceaux collés, ce qui permet de découvrir, dans notre nouvelle édition fac-similé, la mouture précédente. Dans une préface circonstanciée, la spécialiste de Liszt Mária Eckhardt commente le regard unique que l’on peut ainsi jeter au-dessus de l’épaule du compositeur en plein travail.

Vidéo avec facsimilé: Claudius Tanski

Exemple audio: Krystian Zimerman
Deutsche Grammophon 028947796978GM2