Composée en 1800, cette œuvre parut deux ans plus tard sous le titre évocateur de «Grande Sonate» afin de souligner d’entrée la référence au modèle antérieur de la sonate en quatre mouvements. Beethoven la proposa fièrement à son éditeur par ces mots: «Cette sonate n’est pas piquée des hannetons!». Sans doute faisait-il là référence à son niveau d’exigence technique très élevé, avec des passages d’une grande virtuosité, aussi bien qu’au caractère musical spécifique de la sonate. En 1807, un critique la décrivit comme une œuvre «réunissant avec beaucoup d’originalité force et brio, solennité et émotion, charme et gaieté, bouleversante de grandeur, jusqu’au sublime».