Les trois sonates pour piano op. 2 sont les premières œuvres de ce genre que Beethoven ait composées et dotées d’un numéro d’opus, les offrant ainsi au monde musical comme des compositions particulièrement précieuses. Elles virent le jour au cours des premières années viennoises de Beethoven et l’établirent – de même que ses Trios avec piano op. 1 – comme l’un des compositeurs les plus importants de son temps. Chacune de ces sonates est un petit chef d’œuvre, qui rivalise en matière d’exécution et de bravoure. Cette grande sonate est surtout marquée par la vivacité du premier et du dernier mouvement qui avec leur Allegro con brio et Allegro assai exigent de la part d’un pianiste bien en selle de véritables prouesses de virtuosité – à la grande stupeur du public ... si tout se passe bien !